Ujjayi (उज्जायी)

La respiration Ujjayi – également nommée le « souffle victorieux » – est un Pranayama ; un exercice de respiration visant à diriger le Prana.

« Victorieux » signifie ici « être vainqueur sur l’agitation mentale », ceci afin d’accéder à un état d’intériorité, de paix,et d’unité.

Ujjayi se reconnaît par le son produit par le frottement de l’air dans la gorge.

On l’obtient en contractant la glotte lors de l’inspiration et de l’expiration ; ce qui peut rappeler le son des vagues de l’océan.

Le resserrement de la glotte entraîne une résistance et une réduction du passage de l’air, provoquant le son caractéristique de l’Ujjayi.

~ Le son de l’Ujjayi est le Mantra naturel du Souffle ~

Dans la pratique, il s’agit donc d’effectuer une légère constriction de la glotte, dans la gorge, pour créer une résistance et ainsi provoquer une filtration du souffle.

Cela permet de contrôler le flux d’air qui entre et qui sort des poumons. La respiration devient ainsi plus lente et plus profonde.

La respiration Ujjayi est encore plus efficace si elle est couplée aux bandhas (les 3 verrous).

Si tu es familier avec les bandhas, je t’invite à activer jalandhara bandha sur l’expiration : le menton se baisse, la nuque s’allonge, et la poitrine remonte.

Sur le plan physique « Ujjayi » permet de ralentir et d’allonger le souffle.

Gérer son rythme respiratoire au quotidien a des conséquences bénéfiques sur l’activité cardio-vasculaire, les échanges gazeux, les paramètres sanguins, et sur l’ensemble de l’activité métabolique. Ainsi, Ujjayi est expectorant, ventile les poumons, nettoie le système respiratoire, tonifie le corps et apaise l’esprit.

Cette respiration peut être utilisée dans n’importe quelle pratique de Hatha Yoga.

Elle permet d’établir une respiration plus profonde et plus longue, même à l’effort.

En Yin Yoga, Ujjayi invite à intensifier le lâcher-prise et relâcher les muscles.

Tu peux également pratiquer cette respiration quand tu le souhaites dans la journée, si tu as besoin de relâcher du stress, de te centrer, ou le soir avant de dormir afin de favoriser le sommeil.

Pour la petite histoire…

Dans le centre de la gorge se situe notre « nectar d’immortalité », une substance que nous recevons lorsque nous prenons vie et qui est, en quelque sorte, notre réserve de vie.

Au cours des années, ce nectar diminue progressivement à chaque respiration que nous prenons.

Les yogis disent que ce nectar s’écoule de la gorge jusqu’au ventre, où il est brûlé par le feu digestif Agni. Lorsque ce nectar est épuisé, l’énergie quitte le corps et nous mourons.

Afin de vivre longtemps et en bonne santé, nous avons donc intérêt à économiser ce nectar en respirant de moins en moins, et de plus en plus en conscience.

Cela explique pourquoi les toutes premières bases du Pranayama (ou l’Art du Souffle) consistent à prolonger le souffle, à l’étirer.

La respiration Ujjayi est donc l’une des techniques incontournables dans la gestion du souffle en Yoga, mais cest également une technique précieuse de Pranayama qui a pour objectif d’augmenter, de purifier l’énergie, et de la répartir dans toute la structure énergétique à partir de la gorge.

ᗰᗩY YOᑌᖇ ᑭᖇᗩᑕTIᑕE ᗷE YOᑌᖇ ᒍOY ☆ KᗩᖇEᑎ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *